Eyes Tracking sur nos réalisations

Eye tracking : Késako ? Plusieurs laboratoires et cabinets d’étude testent les interfaces web en suivant le regard porté par les internautes à la lecture d’une page web : cela permet, entre autres, de hiérarchiser les infos clés à mettre en avant.

Voici quelques tests sur les pages d’accueil de nos clients… to be continued

Lien :
> Exemple de la page de résultat de Google
> L’analyse de Cavazza su la page de google

Share:

2 comments

  1. Très intéressant à mettre en oeuvre, l’eye-tracking n’en reste pas moins très onéreux et lourd lorsqu’il s’agit de suivre scientifiquement le parcours de l’oeil sur l’écran.
    Les périphériques de suivi et les machines analysant les données coûtent un bras, d’autant plus qu’il faut une formation poussée pour s’en servir correctement.

    Pour pallier à cela, il existe à l’échelle de nos petites agences Web une solution efficace et permettant, au moyen d’une interprétation avisée et correctement formée aux principes ergonomiques Web de base, de pouvoir offrir un service de suivi et d’anticipation des comportement des visiteurs. Ce service se base sur un logiciel disponible sous mac (www.silverbackpapp.com) permettant d’effectuer un suivi relativement précis du comportement d’un utilisateur internaute va à un site qu’il découvre. En visionnant ce que le logiciel a filmé (conjointement le visage d el’internaute et l’écran de sa visite, clic et parcours de curseur compris), on arrive à en dégager quelques conclusions ergonomiques non-dénuées de sens. Bien évidemment, cela est un premier niveau d’analyse cognitive mais cela permet quand même d’ariver à des résultats satisfaisants.

    Notons également que nous les Rennais, lucky us, bénéficions désormais d’un service haut de gamme en matière d’ergonomie grâce au Laboratoire LOUSTIC (Laboratoire d’Observation des USages des TIC), qui dispense des analyse et des tests “grandeur nature” et que nous pouvons solliciter au besoin. Bref, un champ d’exploration passionannt et en devenir…

  2. Je souhaitais réagir à propos de la remarque de Nicolas sur le eye tracking.

    La réalisation de tests utilisateurs en eye tracking ne sont plus aussi lourds qu’il y a quelques années. Les systèmes sont de plus en plus légers et de moins en moins intrusifs!
    Concernant le coût, l’investissement est en effet important mais le retour sur investissement est important lui aussi!

    Je travaille personnellement pour la société Pertech qui conçoit et produit des oculomètres mais réalise aussi des tests utilisateurs dans le domaine du eye tracking. Feng-gui est un outil intéressant mais qui montre malheureusement ses limites dans certaines conditions!

    Cependant, comme le dit Nicolas, le eye tracking est “un champ d’exploration passionnant et en devenir…” et feng-gui y participe bien 🙂

    Bonne journée à vous!

Laisser un commentaire