Tu veux que je te fasse un dessin ?

Sur l’infographie ou le graphisme d’information

Depuis 3 ans les « infographies » ont la cote,
particulièrement sur le média dont elle est issue : le numérique.

Qu’elles soient animées en HTML5, en motion design, ou bien statiques, elles envahissent la toile pour donner une seconde vie au contenu traditionnel.

Définition d’un nouveau type de contenu

L’infographie est par définition la création d’images numériques assistée par ordinateur.

C’est donc un faux ami : Nous devrions parler de graphisme d’information ou encore de science visuelle de l’information définissant mieux la pratique.

Sinon, nous engloberions aussi ce court métrage animé de l’histoire comme
LA première infographie du monde datant de 1973 :

1

Quel autre sujet aussi universel et viscéral
que la faim pour la 1ère infographie du monde?!

De l’image et des chiffres

Une infographie est un support visuel pour expliquer l’information, une manière efficace de résumer en images un contenu littéral pour capter l’attention du lecteur-internaute. Dans un internet aussi rapide que dataphage aujourd’hui, le contenu doit se faire remarquer, se comprendre plus vite, se rendre ludique.

L’image, le dessin, les couleurs, sont donc essentiels pour communiquer sur le web d’aujourd’hui.

Finalement le graphisme d’information est un mariage logique entre le webdesign inhérent à l’internet et à l’information qui le constitue (parfois plus inhérente que le design !).

 

Un rich media à la hauteur du fameux BIG DATA

L’infographie s’est vite démocratisée avec notamment l’édition papier. Car elle rallie enfin les visuels et les littéraires en s’adaptant en plus à tous les supports :
C’est ainsi que Datavision fut publié en 2011 :

2

Prouvant que nous pouvions voir le monde entier, toutes les informations, chiffres clés, bases de données, à travers ce graphisme d’information. Des formations se créent alors pour en être spécialiste (data manager, data journaliste…), des outils pour en faire directement comme infogr.am existent désormais et pourtant, s’il y a un domaine dans lequel la plus-value des designers couplés aux rédacteurs est incontestable, c’est celui-ci.

Car nous ne le rappellerons jamais assez : Pas d’infographie sans information !

L’internaute n’est plus dupe, il trie et  analyse en un coup d’œil ce qui justement en vaut le coup.

Car la data c’est bien mais qu’en faire ? Là c’est un autre sujet à venir sur le blog de MBA !

L’amie des réseaux, La panacée du scroll

Frustrés par les 140 caractères de Twitter ? Epuisés par le manque de like sur vos contenus texte sur Facebook ? L’infographie est votre alliée, à vous les like et les followers, en un clic vous publiez une information toute faite, attractive et éprouvée.

L’infographie se veut pour le moment verticale. Quoi de mieux pour être survolée ? Car les adeptes de l’infographie sont divers :

  •  Le designer la juge sans la zoomer,
  •  Le littéraire la lira de haut en bas,
  •   L’internaute lambda la scrollera rapidement avant de diffuser ce contenu apprécié par ses pairs,
  •   L’analyste réfutera quelques points et la commentera avec brio

Quoiqu’il en soit, ces publics n’auraient pas accordé autant de temps à votre information. Nous avons bien dit temps et non crédit. Car nous sommes dans la phase d’appropriation de cette pratique dangereuse pour la qualité de l’information diffusée mais aussi le risque de perte de crédit accordé par les internautes.

Transmettre son information mais aussi son identité graphique

C’est une excellente approche pour se démarquer et pour mettre en avant son identité. Une infographie utilise les teintes, les pictogrammes, les codes graphiques de celui qui l’emploie, c’est un média idéal pour dynamiser son contenu et le rendre fidèle à son image.

Un cas particulier en France

Une BDiste, un sujet sensible, un réseau près à s’animer,
c’est ce qu’il a fallu pour cette infographie :

3

Pour faire plus de 800 000 signatures en moins d’1 semaine alors qu’elle n’en avait réuni que 30 000 en 6 mois.

Vous l’aurez compris, rien de tel donc qu’une bonne information, qu’un bon design pour faire parler de vous.

4

 

Quel avenir pour l’infographie ?

L’animation ! Intermédiaire entre un motion design et une image statique, l’infographie animée a de beaux jours devant elle tant les techniques sont multiples et les supports nombreux.

Voici une infographie parallax réalisée pour la Fiancée du Mekong, montrant le cheminement de création de la marque :

6

Le seul frein : le poids. Certes les connexions se font plus rapides (4G) mais les supports se diversifient aussi. L’adage quand c’est beau et long, c’est lourd est toujours d’actualité.

N’est-ce pas drôle d’écrire un long article sur les bénéfices de l’infographie ?

Nous en réalisons pour VOTRE information !

5

Réalisations mba-multimedia

Nous n’allons pas nous lancer dans une étude approfondie pour s’assurer que l’art pariétal serait à l’origine de tout ça, mais ce qui est sûr c’est que cette technique, encore gage d’une communication de qualité, va se démocratiser sur le web, et envahir de nouveaux supports comme la presse, au détriment de contenus plus longs comme les vidéos, de Powerpoint ou de longs articles.

Et quoi de mieux qu’une infographie pour conclure ! Et ben ça tombe bien l’agence NeoMam Studios de Manchester en a réalisée une très sympa, basée sur plusieurs études de surcroît :

http://neomam.com/interactive/13reasons/

Capture d’écran 2014-05-13 à 10.29.23

Gaelle-mba-multimedia

 

 

 

Emeline et Gaëlle

 

Aller plus loin, plus haut, plus fort :

http://www.worstinfographic.com/page/2/

http://www.le-webmarketeur.com/2013/09/06/pourquoi-realiser-une-infographie/

http://ptgmedia.pearsoncmg.com/images/9780789749499/samplepages/0789749491.pdf

http://emaroketing.com/pourquoi-les-infographies-sont-un-tres-bon-outil-marketing/

http://www.webdesignertrends.com/2014/02/5-raisons-de-creer-du-contenu-visuel-pour-votre-site-web/

Share: